Nous cherchons
pour vous
le bien dont
vous rêvez
article66min

Combien coûte réellement un chasseur immobilier ?

26 Juin

Le 14 mai dernier, l’émission 66 minutes présentait le métier de concierge privé. Un extrait de ce reportage titré « Combien coûte un chasseur immobilier ? » diffusé sur les réseaux sociaux a pu prêter à confusion. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de vous présenter les différences entre un concierge et un chasseur immobilier.

Rappelons tout d’abord que le concierge privé est missionné par ses clients pour réaliser des services du quotidien, comme par exemple, trouver une baby-sitter, apporter votre linge au pressing, etc…, dans le but de faire gagner du temps aux clients.

Ce concept s’inspire des services proposés dans les grands hôtels, et a été démocratisé pour être accessible à M. et Mme « tout le monde ».

On trouve même des conciergeries au sein de grandes entreprises, permettant d’offrir aux salariés des solutions pour le quotidien et d’accroître ainsi leur productivité et leur bien être au travail ainsi débarrassé de préoccupations matérielles difficiles à gérer dans une journée de travail bien remplie.

Ce métier est ouvert à tous types de profils entant que prestataires de services et attirent de plus en plus d’individus.

 

Un concierge peut-il effectuer des recherches immobilières ?

Durant ce reportage, nous avons rencontré Juliette, ancienne DRH dans l’industrie qui effectue depuis quelques mois le métier de concierge et l’avons suivie à travers ses missions.

L’une de ses clientes, Marion, jeune chef d’entreprise, exigeante et très pressée, lui a confiée par manque de temps sa recherche immobilière. Celle-ci souhaite acquérir un appartement dans le centre de Toulouse.

Ainsi, Juliette sélectionne des biens pouvant correspondre aux critères de recherche de sa cliente, et l’accompagne tout au long de son projet immobilier.

Le coût de ce service : 1 000€ pour la prestation, « Marion ne payera rien de plus jusqu’à son installation dans son nouvel appartement ».

Une mission qui ressemble en tout point à celle du chasseur immobilier!

Or, le chasseur immobilier est un métier réglementé

 

Le chasseur est un professionnel qui se charge de la recherche d’un bien immobilier pour le compte de ses clients.

Prospection, sélection des annonces, visites des biens, négociation, le chasseur accompagne le client tout au long du processus d’achat jusqu’à la signature chez le notaire.

Ce métier réglementé est soumis à la loi Hoguet, au même titre que chaque intermédiaire dans une transaction immobilière.

Le professionnel peut exercer son activité à condition de :

–          Posséder la carte de transaction professionnelle (Carte T) remise par la CCI de son lieu de travail

–       Souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle

–          Signer un mandat de recherche conforme à la loi

–          Avoir une garantie financière s’il est séquestre

Revenons donc au reportage diffusé dans 66 minutes, Juliette ne pouvait pas accepter la mission de recherche immobilière confiée par Marion.

En effet, depuis la promulgation de la loi Alur en 2014, il est interdit d’exercer l’activité de chasseur immobilier sans disposer de la carte professionnelle. La recherche immobilière entre dorénavant dans le champ d’application de la loi Hoguet, ce qui rend impératif la détention de la carte T pour exercer. 

Une rémunération réglementée 

salaire

 

Le chasseur a une obligation de résultat, ce qui veut dire qu’il n’est rémunéré par les acquéreurs que lorsqu’ils ont signé la vente chez le notaire. Il n’existe aucun frais fixes au démarrage de la mission ainsi le mode de rémunération (forfait de 1 000€) choisie par Juliette n’est pas non plus conforme à la loi.

 

Le chasseur peut fixer librement ses honoraires qui correspondent à un pourcentage sur le montant de la transaction, généralement compris entre 2 et 5%.

 

 

Concierge et chasseur sont donc deux métiers qui présentent le même avantage : faire gagner du temps au client. Néanmoins un concierge ne peut effectuer l’activité de chasseur. Son champ d’action contient certaines limites. Dès lors qu’il est considéré comme intermédiaire dans une transaction, le professionnel est soumis aux lois qui régissent les métiers de l’immobilier, c’est pourquoi le coût d’un chasseur immobilier ne peut être de 1000 euros.

Publié par Marine ABADIE