Nous cherchons
pour vous
le bien dont
vous rêvez

Digitalisation de l’immobilier : vers une disparition des intermédiaires physiques ?

26 Juin

 

 

femme-daffaires-poste-de-travail

Alors que l’utilisation d’Internet est devenue incontournable dans la vie quotidienne des Français, les entreprises doivent aujourd’hui s’adapter aux nouvelles technologies qui influencent leurs activités.

C’est un constat sans appel, Internet a modifié les comportements d’achats. Dans le secteur immobilier, c’est en effet, 14.3 millions d’internautes, soit un internaute sur trois qui se connecte à un site immobilier une fois par mois et environ 90% des recherches immobilières qui débutent en ligne.

Certains parlent d’ « ubérisation » des agents immobilier.

Internet pourrait-il remplacer les intermédiaires physiques à long terme?

Cette problématique constitue un enjeu certain pour les professionnels qui se réinventent et transforment leur métier afin de répondre au mieux aux besoins des ménages.

L’immobilier de demain serait donc tourné vers une digitalisation des services.

  • L’immobilier 2.0: vers une digitalisation des services !

 

La nouvelle tendance à adopter : les vidéos Live !

videolive

Depuis quelques temps, nous avons observé l’émergence de la vidéo live, que ce soit sur Facebook, Instagram ou sur Snapchat. Comme son nom l’indique, c’est une fonctionnalité qui permet de poster une vidéo en direct sur les réseaux sociaux. Elle apparaît comme une opportunité pour le secteur immobilier. Le portail d’annonces Revolution.immo l’a bien compris et a utilisé ce nouvel outil pour présenter un appartement situé à Créteil.

Les internautes peuvent alors rejoindre la vidéo, la commenter et interagir en temps réel. C’est ce qui a plu à Olivier Viles, directeur général de Révolution.immo, qui déclarait « ce qui nous a plu dans ce principe, c’est qu’il n’y a pas de triche possible. Puisque l’internaute peut interagir avec l’agent immobilier, via les commentaires de la page Facebook, il est libre de poser ses questions, d’arrêter la visite dans une pièce plutôt qu’une autre… Finalement c’est lui qui dirige la caméra »

Une communication transparente et personnalisée sur des contenus variés (visite de biens, partage de conseils, d’idées, questions/réponses etc…) qui faciliteraient l’engagement et la fidélisation des clients !

Le compromis de vente 2.0 :

compromis2.0

Nous assistons à une véritable dématérialisation du métier, et notamment des documents comme le compromis de vente qui devrait apparaitre sous forme numérique grâce à la start-up My Notary. Effectivement, la start-up a créé une plateforme permettant l’échange de documents, et l’élaboration du compromis de vente, vérifié par le notaire ou l’agent avant de procéder à la signature en ligne.

 videolive
  • L’immobilier 2.0, vers une digitalisation du point de vente !

 

Les agences immobilières connectées :

L’agence de demain, à quoi ressemblera-t-elle ?

Les agences physiques de demain devront être en cohérence avec leur stratégie multicanale, c’est pourquoi, les vitrines tactiles se développeront, permettant aux passants l’accès à diverses informations 24h/24.

Les visites quant à elles, seront totalement dématérialisées et pourront être effectuées directement au sein de l’agence grâce aux lunettes de réalité virtuelle. Cette technologie est d’ailleurs très favorable aux achats de logement neuf, les acquéreurs auront ainsi la possibilité de se projeter et de voir le bien finalisé avant sa livraison.

 

Des agences physiques en cohérence avec leur stratégie multicanale, des vitrines tactiles, dynamiques, attractives permettant aux passants l’accès à diverses informations 24h/24, des agents munis de tablettes lors des visites, des visites directement en agence grâce aux lunettes de réalité virtuelle, voilà à quoi l’on peut s’attendre dans les années à venir !

 

L’immobilier 2.0 est l’avenir de l’immobilier, car il permet un gain de temps, et est une réponse aux nouveaux besoins des ménages. Néanmoins, l’utilisation de ces nouvelles technologies n’est qu’un outil complémentaire au travail des agents immobiliers, qui ne peuvent être remplacés par des ordinateurs. Le contact humain est le cœur de ce métier. Vendeurs comme acquéreurs, ont besoin d’être conseillés, de nouer des relations de confiance avec les professionnels, c’est pourquoi, Internet ne remplacera pas les intermédiaires physiques.

Publié par Marine ABADIE